En 2015 la SOPROP a concentré l’essentiel de son action à l’Assistance et la Réhabilitation des Victimes de Torture et autres violences, à la vulgarisation des textes et lois dans les institutions éducatives, au Monitoring des lieux de détention  et protection des droits humains et à quelques activités de Plaidoyer. Malgré les défis ayant caractérisé l’année en ses débuts, la SOPROP a réussi à dépasser toutes les attentes en impactant encore une fois la vie de plusieurs au cours de l’exercice 2015.

Cette réussite a été rendue possible grâce à l’appui financier des Bailleurs et Partenaires tels que l’Union Européenne, le National Endowment for Democracy, le Fond Volontaire des Nations Unies pour les Victimes de Torture et la DGD à travers le Partenariat SOPROP – RCN Justice & Démocratie.

Le présent rapport couvre la période du 1er Janvier au 31 Décembre 2015 dans les zones couvertes par la Fédération RDC OUEST de la SOPROP notamment Kinshasa, Mbanza-Ngungu et Gbadolite. Certaines lignes de ce rapport évoqueront aussi quelques actions ayant été réalisé dans la Province du Nord.

  • v Au mois de Janvier à Kinshasa, grâce à l’appui du Fond volontaire des Nations Unies pour les Victimes de Torture, la SOPROP est intervenue sur les rues et les lieux de détention de Kinshasa avec son équipe mobile constituée des médecins, des infirmiers et des Assistants sociaux pour apporter une aide d’urgence aux blessés et autres victimes durant les événements du 19 au 21 Janvier 2015.
  •  Grâce à l’appui du National Endowment for Democracy (NED), 1500 copies du Manuel d’Education aux Droits de l’Homme de SOPROP ont été produit. La vulgarisation de ce manuel a commencé et continue à demander beaucoup plus des moyens pour permettre sa diffusion à un plus grand nombre. Le financement de NED a permis de garder en place un certain équilibre entre le payement des salaires des agents, le fonctionnement des bureaux, la sensibilisation préélectorale dans les universités, les missions de monitoring des violations des droits de l’homme et quelques actions visant à vulgariser les textes et lois internationales et celles de la République Démocratique du Congo.

 

  •  Dans le cadre du partenariat SOPROP et RCN Justice&Démocratie, à travers le projet «Pour une Meilleure Justice en RDC » financé par le Coopération Belge au Développement, la SOPROP a poursuivi ses activités de monitoring de violations des droits humains dans les lieux de détention à travers lesquelles plusieurs actions de plaidoyer ont été menées. 190 détenus ont été assistés et puis sensibilisé dans 18 lieux de détention à Kinshasa.  Par le même projet, nous avons sensibilisé plus ou moins 1340 Elèves à travers 15 Clubs de Défense des Droits de l’Homme dans 15 écoles de Kinshasa.

 

  •  Le 26 Juin 2015, le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme a cofinancé avec la SOPROP un Atelier de Formation auquel 20 Médecins, 10 Avocats, 2 Magistrats, 11 Médecins Stagiaires, 8 Membres d’ONG Partenaires, 7 policiers, 2 Agents des Services de Renseignements (ANR) et 40 Etudiants ont pris part. Au cours de la même journée, un repas de solidarité a été partagé avec les victimes de torture et autres violences.

 

  •   La SOPROP a investi largement dans les activités de Protection et Résilience en faveur des refugiés Centrafricains et des familles d’accueil dans la Province de l’Equateur où nos équipes de terrain ont sensibilisé des milliers des personnes sur des sujets tels que la Lutte contre les violences basées sur le genre, la Cohabitation pacifique, l’hygiène, etc. Ces actions ont touché plus de 27319 personnes, parmi lesquels 17062 refugiés et10257 autochtones.

 

  •   A Kinshasa, le Centre Médicale pour l’Assistance et la Réhabilitation des Victimes de Torture (CMARVT) a traité une moyenne de 220 malades par mois pour différentes pathologies. Au mois de Décembre 2015, la SOPROP a  assisté 26 victimes des violences et torture dans son CMARVT de Masina et 31 dans son CMARVT de Righini.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *