Le contexte de la zone a été caractérisé par la commission des incidents ci – après :

En date du 01 Janvier 2017, vers 17heure, à Katale, suite à un état d’ivresse, deux civils  âgés de 25 et 35 ans se sont battu et l’un a été grièvement blessé et référé au centre de  santé Nyabiondo pour les soins.

En date du 02 janvier 2017, à Nyabiondo centre, une fille mineur âgée de 16ans a été forcée d’avorter une grossesse dont l’auteur serait le chef de poste ANR de la place. La victime a été admise au centre de santé Nyabiondo et le dossier est en cours à l’PEVS Nyabiondo.

En date du 01 janvier 2017, vers 19h, au camp IDP de Birere, à Nyabiondo, une fille mineure âgée de 15 ans, a été violée par un homme IDP en état d’ivresse. La victime a été référée au centre de santé Nyabiondo pour les soins et l’auteur aux arrêts à la PNC.

A Nyabiondo centre, vers 20h°°, dans le quartier Karungu, en date du 08 janvier 2017, une panique générale de la population a été observée suite aux crépitements des balles tirés par une épouse d’un militaire qui se disputait d’avec son mari. Elle voul ait tuer ce dernier qui a été sauvé par les patrouilleurs. La situation était redevenue calme après maîtrise de la femme.


Le contexte de la zone a été caractérisé par l’activisme des bandits armés et des groupes armés APCLS et FDC dans les villages de Mahanga et Lushali.

En date du 29 novembre 2016, vers 16h°° jusqu’au 30 novembre 2016 vers 18h°°, affrontement entre les éléments FDC/LUANDA et les éléments de TUMUSIFU allié à APCLS. Un mouvement de la population des villages de Mahanga, Kilondo, Kalambairo, Luhando, Mirindano, Rusinga et Bushani   a été observé vers Kasopo et Lushali. Bilan: Le commandant TUMUSIFU et un de ses gardes tués et un blessé référé à l’HGR Masisi par le canal de l’MSF. Du coté de FDC/LUANDA, un mort et deux blessés. Pour la population civile, 2 morts dont une femme.

Suite à ces affrontements, des cas braquage, viols et blessures graves seraient rapportés le long de la route Nyabiodo – Mahanga.  En date du 04 décembre 2016, vers 18h30, sur le tronçon Nyabiondo – Kaandja, braquage d’un motard avec deux passagères par 3 hommes armés non autrement identifiés. Bilan : une femme blessée par balle à la main, deux téléphones emportés et une somme de 140$ et 4000Fc, emportés.

Le 05 décembre 2016, la nuit, sur le tronçon Mahanga – Lushali, deux hommes ont été grièvement blessés par machette par des hommes armés non identifiés. Ces victimes étaient retrouvées coucher par terre le long de la route le matin dans un état critique et référées au centre de santé Nyabiondo.  En plus, on signale le passage de plus de 15 éléments APCLS la nuit du 6 décembre 2016 dans le village de Kishondja/Nyabiondo  en provenance de la ligne de front à Mahanga. La population a passé nuit dans un climat de peur car ces éléments y ont fait 30 minutes et elle craignait un probable affrontement entre APLCs et FARDC.  Toujours en date du 06 décembre 2016, vers 21h30’, à Kilambo, village situé à 15 km de Nyabiondo, enlèvement d’un homme âgé de 45 ans par les éléments APCLS. Le motif étant inconnu, la victime a été ligotée et sérieusement fouetté avant d’être amenée vers une destination inconnue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *