Du 25 Décembre 2016 au 12 Janvier 2017

La situation sécuritaire est relativement calme. Les incidents suivants ont été enregistrés :
Dans la nuit du 24 au 25 Décembre 2016, justice populaire : dans la cité de Kitshanga, un groupe des voleurs a opéré dans deux quartiers de la place, la population a pris deux d’entre eux et les ont blessés par armes blanches, un voleur est mort sur le champ, l’autre est mort après trois heures, étant référé à l’hôpital CEBCA de Kitshanga. Dans Kitshanga, il y aurait un groupe des personnes qui se dit anti -voleurs, quand ils appréhendent un voleur, ils le tuent sur le champ, ce cas serait parmi leurs premiers  expériences.Dans la nuit du 6 au 7 Janvier 2017, à Kyahemba, groupement Bukombo, chefferie de Bwito, un homme à été assassiné par des hommes en arme aux environs de 23 heures dans son domicile.

En date du 7 Janvier 2017, à Luhonga, groupement Kamuronza, chefferie de Bahunde, le chef de groupement Bishusha a été victime d’un braquage aux environs de 7heure du matin, ce dernier a reçu plusieurs coups de balles dans sa poitrine et il est mort dans moins d’une heure quand ont tentait l’acheminer à l’hôpital de Kirotshe. Suite à cette mort subite, quelques membres de la population ont soupçonné l’ex chef de groupement Baragumu, qui s’est rendu entre les mains de la FARDC pour demander protection avant  Organisation de défense des droits de
l’hommede Promotion de la Paix et de Solidarité internationale. que la mauvaise nouvelle ne parvienne à la population. Cette population en colère a voulu incendier la maison de Baragumu.


La situation sécuritaire est relativement calme. En effet, les incidents suivants ont été enregistrés : dans la nuit du 2 au 04 décembre 2016, à Kisthanga centre, deux hommes armés non autrement identifiés ont visité la maison d’un commerçant aux environs de 19heures. Ils ont emporté les biens de valeurs et argent. Depuis la date du 1 décembre 2016, on signale la privation d’accès aux champs et habitations à la population ne parlant pas la longue Kinyarwanda (hunde) dans les  villages de muhanga, bwimire par les éléments Nyatura groupe de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *