Du 25 Décembre 2016 au 12 Janvier 2017

La situation sécuritaire a été caractérisée par les évènements majeurs suivants :

En date du 06 Janvier 2017, à Kinigi centre, un colonel FARDC en congé, se promenait avec une arme qui a été pris par force par les éléments Nyatura et qui auraient pris fuite vers l’axe Katoyi. Après négociation avec le chef Nyatura (KIGINGI), une somme de 300$ était exigée au colonel pour récupérer son arme. Cette dernière a été remise à la victime 3 jours après payement de la dite somme.

En date du 09 janvier 2017, à Kinigi centre, paralysie d’activités le long de la journée, suite à une manifestation des élèves de l’institut adventiste, qui était dit à la suspension du préfet par l’hiérarchie. Les boutiques et magasins n’ont pas ouvert les portes. Le calme est revenu après l’intervention de la PNC Kibabi. Notons que ces élèves menace de marcher une fois la solution n’est pas trouvée.


La zone, cette période, a été marquée par la présence des éléments Nyatura au centre de Kinigi et dans les villages d’environs. En date du 30 novembre 2016, présence du général Nyatura KIGINGI à Kinigi centre de 8h°° à 23h°°. Il a tenu un meeting au marché de Kinigi en demandant à la population d’entretenir les routes. Un accent a été mis sur les tueries enregistrés de 29 hutus dans le Lubero en promettant la vengeance de ces frères auprès de tout ceux qui parlent le swahili dans ce contrait, situation qui aurait créée la panique dans le chef de la population ne parlant pas Kinyarwanda dont certains ont passé nuit chez les amis dans les villages environnants le centre de Kinigi. Suite à cette présence, certaines autorités locales (Chef de poste ANR et commandant second PNC) auraient pris fuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *